شنبه ۲۵ مرداد ۱۳۹۹ - ۱۵ اوت ۲۰۲۰

Les détenus des récentes manifestations doivent être libérés immédiatement!

۰۸ آذر ۱۳۹۸

Les tortionnaires de la République islamique ont pour tâche d’obtenir de force des détenus des aveux en confirmation du scénario préempté de Khamenei consistant à dire que l’organisation des manifestations ont l’origine "extérieures", justifiant ainsi leurs attaques cruelles contre ces soulèvements de la population.

 

 

 

 

Les détenus des récentes manifestations doivent être libérés immédiatement!

Déclaration du parti et de l'organisations républicains:

28 novembre 2019;

Les tortionnaires de la République islamique ont pour tâche de détenir de force les détenus en confessant la confirmation du scénario préempté de Khamenei consistant à faire croire que l’organisation des manifestations est dirigée par les forces "extérieures", renforçant ainsi leurs attaques cruelles et criminelles contre la population.

4 organisations politique:

Un grand nombre de nos compatriotes ont été tués, des milliers d'autres blessés, des milliers d'autres arrêtés et emprisonnés lors de l'attaque violente des forces répressives de la République islamique. Toutes les preuves suggèrent que les détenus sont soumis à de graves tortures et pressions pour justifier des allégations qui pourraient justifier la répression sanglante des manifestants .

Les tribunaux de la République islamique ont une longue histoire dans la condamnation à de lourdes peines des détenus,afin de créer un climat d'intimidation et de destruction de l'image des manifestants sur la base de ces aveux faux et fabriqués. Ali Khamenei, en nommant "conspirantion profonde" ces manifestations et en les qualifiant de "extrêmement dangereuses", a permis aux institutions répressives de continuer à punir les détenus soumis à une politique de poing de fer et à les condamner à des lourdes peines de prison.

Les tortionnaires de la République islamique ont pour tâche d’obtenir de force des détenus des aveux en confirmation du scénario préempté de Khamenei consistant à dire que l’organisation des manifestations ont l’origine "extérieures", justifiant ainsi leurs attaques cruelles contre ces soulèvements de la population.

Les dirigeants de la République islamique ont à plusieurs reprises montré qu'ils ne négligent aucun moyen de l’oppression pour maintenir leur souveraineté contre le peuple y compris remplir les prisons et même tuer les opposants . Ils ont toujours réduit les manifestations à des incitations et à des complots de la part de personnes extérieures. Les manifestations des syndicats de travailleurs et d'enseignants ne sont pas non plus à l'abri de la répression gouvernementale. En République islamique d’Iran, les corrupteurs et les pillards des biens publics jouissent d’une totale liberté, mais les personnes qui protestent contre le vol et l’exploitation des biens publics et qui se soulèvent contre la décision des résolution de problème des déficits budgétaires en piochant encore dans leurs poches vides ,sont l’ennemi et font face à la répression et à la prison. .

Nous, les quatre partis et organisations républicains, ainsi que le peuple de notre pays, condamnons fermement la répression du soulèvement par les dirigeants de la République islamique et exprimons notre profonde sympathie aux familles des manifestants et tirons la sonnette d’alarme pour ce qui se passe dans les prisons de la République islamique.

Nous appelons les Nations Unies et les défenseurs internationaux des droits de l'homme à prendre des mesures immédiates pour empêcher le meurtre de manifestants, ainsi que la torture et la persécution des détenus en Iran.

Nous soulignons qu'il faut d’urgence :

Libérer les détenus arrêtés pour des manifestations récentes et de prisonniers politiques et de la presse civile;

Augmentation du prix d’essence , ce qui engendrera également le prix des autres produits et premières nécessités soit annulé.

Nous exigeons la fin de la loi martiale non- déclarée mais mise en œuvre dans le pays;

Reconnaître la liberté de manifestation, de réunion, la liberté d’expression et le droit de manifester;

Nous exigeons la fin de la censure de la presse et menaces de journalistes par des services de sécurités

Le droit d'accès public à Internet et la libre circulation de l'information;

Nous exigeons Une commission d’établissement des vérités ,créée sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies pour enquêter sur les événements et faire connaître les résultats de ces enquêtes;

Le droit de pétition pour les familles des dévots et des blessés.

Nous, les quatre partis démocrate et le républicain, appelons la population de notre pays à défendre les droits fondamentaux du peuple iranien contre les répressions de l'État, ainsi que tous nos compatriotes, organisations de défense des droits de l'homme et institutions de protester contre l’État qui les réprime ,les tue,les détient,et les torture. Protester et faire écho à la nouvelle des luttes de notre peuple, reflétant leurs voix contre le régime de force et la répression de la République islamique et établissant des réseaux de solidarité avec la montée de la protestation du peuple iranien, la lutte contre la dictature et la poursuite de la liberté, l'établissement de la démocratie et la justice sociale .

Les conseils politiques -exécutifs de:

Union républicaine d'Iran

Parti de gauche d’Iran(Fadaiyan du Peuple )

Organisations extérieures au Front national iranien

La solidarité républicaine d'Iran

27 novembre 2019

بخش: 

افزودن دیدگاه جدید