جمعه ۰۲ مهر ۱۴۰۰ - ۲۴ سپتامبر ۲۰۲۱

Condamnation d'Assadollah Asadi et de 3 autres Iraniens dans ce tribunal

۰۹ مرداد ۱۴۰۰

Notre parti, le Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple ) en tant que l'un des partis de l'opposition démocratique d'Iran, en plus d'honorer les décisions et verdicts rendues pour Asadi et ses partenaires, exige que les noms des autres collègues d'Assadollah Asadi soient annoncés et mis à la disposition des partis et organisations d'opposition.

Monsieur Vincent Van Quickenborne,

Vice-Premier ministre et ministre de la Justice et de la Mer du Nord,

 

Objet : Condamnation d'Assadollah Asadi et de 3 autres Iraniens dans ce tribunal

 

Monsieur le ministre,

La confirmation de la peine de 20 ans d'emprisonnement d'Assadollah Asadi, ancien diplomate de la République islamique d'Iran en Autriche et de 3 autres personnes pour avoir planifié un attentat à la bombe contre un rassemblement des opposants iraniens "Moujahedin du Peuple " le 4 mai 2021, révèle une nouvelle fois la réalité du danger qui menaçait l'opposition iranienne pendant des années par la république islamique à l'étranger. Il est gratifiant que le procureur de ce tribunal dans cette affaire ait annoncé que le gouvernement belge n'a pas d'accord d’échange sur ces prisonniers avec des prisonniers occidentaux en Iran.

Au cours des 42 années de règne de la République islamique, des centaines d'Iraniens opposés à la République islamique sont assassinés directement par ces agents du régime à l’étranger .

Les terroristes liés à la République islamique sont directement responsables d’assassinat d’Abdul Rahman Ghassemlou à Vienne, Shapur Bakhtiar à Paris et l'assassinat commandé par l'État de restaurant Mykonos à Berlin en septembre 1992, qui a abouti à la mort de Sadegh Sharafkandi et de trois autres personnalités de l'opposition, restent dans les mémoires.

Les décisions des tribunaux de Paris et de Berlin ont joué un rôle historique et très important dans l'arrêt du terrorisme d'État en arrêtant la machine d'assassinat de la République islamique à l'étranger et, par conséquent, le parapluie de soutien et de sécurité pour les Iraniens à l'étranger.

Selon certaines informations, lors de l'arrestation, de l'interrogatoire et de l'enquête d'Assadollah Asadi, qui a été reconnu coupable de quatre chefs accusations dans cette affaire, d’autres noms de collaborateurs de sécurité et d’espionnage de la République islamique, qui étaient à la recherche d’informations sur les partis et organisations politiques d'opposition iraniens, ont été révélés.

Dénoncer les noms des espions de la République islamique en Europe est au service de plus de sécurité pour les citoyens européens et les opposants au régime iraniens en Europe .

Notre parti, le Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple ) en tant que l'un des partis de l'opposition démocratique d'Iran, en plus d'honorer les décisions et verdicts rendues pour Asadi et ses partenaires, exige que les noms des autres collègues d'Assadollah Asadi soient annoncés et mis à la disposition des partis et organisations d'opposition.

Vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien porter à ce courrier, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de notre haute considération

Conseil exécutif du Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple)

30 juillet 2021

بخش: 

افزودن دیدگاه جدید